La plateforme RHEM ne travaille pas uniquement sur les projets portés par les chercheurs, elle mène également du développement technologique dans l’intérêt de la communauté scientifique.

Ces développements ont pour objectif de :

  • proposer de nouvelles techniques histologiques comme par exemple de nouveaux immunomarquages en simplex ou multiplex sur lames d’histologie pour améliorer la phénotypage histologique des modèles expérimentaux des chercheurs
  • proposer une analyse en 3D d’organes transparisés.
  • créer une BioBanque Expérimentale qui, à l’image des Centres de ressources Biologiques, serait consultable en ligne par toute la communauté scientifique.
Aller au haut